Les étudiants veulent davantage de développement durable

 
L'ancrage du développement durable au sein des hautes écoles et des programmes d'études n'est pas suffisant. C'est ce que met en évidence un sondage auprès des étudiants des hautes écoles suisses mené conjointement par la Fédération Suisse d'Organisations Etudiantes pour un Développement Durable (FDD), l’Union des Etudiant-e-s de Suisse (UNES) et le WWF Suisse. Alors que 87% d'entre eux sont très ou plutôt intéressés par le développement durable, l'offre est selon eux insatisfaisante.

Plus de 60% des répondants ne sont pas du tout ou seulement partiellement satisfaits de l'engagement de leur propre institution envers le développement durable. Et seulement 38% estiment que l'engagement et la compétence des enseignants en matière de développement durable sont satisfaisants (majoritairement ou totalement satisfaits). Seuls 26% sont d’avis que les sujets ayant trait au développement durable sont enseignés de manière pratique. 65% souhaitent que le développement durable soit plus présent dans leurs propres études et institutions.

L’UNES, FDD et le WWF précise que 310 étudiants ont répondu au sondage et que celui-ci n’est donc pas représentatif.

Communiqué