Bildung für Nachhaltige Entwicklung (BNE) | Das Portal

L’impact dans l’éducation à l‘environnement

https://www.shutterstock.com/de/image-photo/childs-hands-making-heart-shape-on-1554928598

Les thèmes de l'impact et de l'orientation vers l'impact occupent de nombreuses ONG et donnent lieu à des discussions animées. Ce site Internet propose une sélection d'offres de soutien sous forme d'outils, de brochures et de liens vers des offres supplémentaires. Les exemples de bonnes pratiques sélectionnés donnent un aperçu de la manière dont les organisations actives dans l'éducation à l'environnement ont orienté leur offre afin d'avoir plus d'impact. Le glossaire explique les termes fréquemment utilisés et leur signification.

Signification
Soutien
Bonnes pratiques
Glossaire
  • Les organisations veulent obtenir le plus grand nombre possible de points positifs pour leurs groupes cibles, la société et l'environnement à travers leur travail et leurs projets. Les bailleurs de fonds exigent de plus en plus souvent des preuves des avantages et de l'impact des projets qu'ils soutiennent. Cependant, l'impact positif ne se produit pas spontanément, ni par hasard. Elle est le résultat d'une planification de projet systématique et orientée vers l'impact, dans laquelle la mise en œuvre du projet est pensée « d’un bout à l’autre » : en fonction des objectifs d'impact concrets à atteindre, les mesures et les méthodes sont sélectionnées de manière ciblée et efficace.
    Ce raisonnement à rebours est avant tout une attitude. L'orientation vers l'impact apporte le plus grand bénéfice lorsqu'elle est déclenchée par la motivation et l'envie de s'améliorer soi-même et ses projets. L'orientation vers l'impact est donc un aspect de toute la culture organisationnelle. L'orientation vers l'impact ne se concentre pas seulement sur les projets ou services individuels, mais sur le travail et l'équipe dans son ensemble. L'orientation vers l'impact est donc pour une organisation aussi un "moyen d'apprendre", et sa mise en place est une composante du développement organisationnel.

  • Appliquer l'orientation vers l'impact à ses propres projets peut soulever des questions. Les aides et supports de travail suivants permettent de leur apporter des réponses.

    Outils et aides au travail 

     Le guide « Éducation à l'environnement et efficacité » [www.zhaw.ch/iunr/efficacite], publié en 2017 par la ZHAW et anders kompetent GmbH, apporte un soutien à la conception d'une offre de formation axée sur l'efficacité. Il montre, à titre d'exemple, comment un cours peut être structuré logiquement en termes d'impact, quelles sont les méthodes adéquates et comment l'impact peut finalement être mesuré dans le cadre d'une évaluation. La procédure est démontrée et expliquée étape par étape à l'aide d'un exemple concret (module "Jardin naturel").
     
    Le manuel de cours « Social Impact Navigator » offre une introduction facilement accessible au thème de l'impact. Il est disponible en allemand et en anglais. Les outils pratiques et quotidiens, les conseils et les exemples aident à intégrer l’orientation vers l'impact en tant que composante fixe dans le travail de projet quotidien. À l'aide d'un exemple fictif (projet contre le chômage des jeunes), les auteures montrent comment un projet peut être planifié et mis en œuvre de manière à en évaluer l'impact et comment les effets peuvent finalement être analysés.
    Ce manuel de cours s'adresse en particulier aux (petites) organisations qui n'ont que peu abordé le thème de l'impact. Un objectif important des auteures est donc de montrer qu'il est également possible pour des organisations disposant de peu de ressources de planifier et d'évaluer leur travail en fonction de l'impact.
     
    En complément du manuel de cours, Phineo propose le site d'apprentissage en ligne « Social Impact Navigator » en anglais. Les personnes intéressées parviennent pas à pas à obtenir davantage d'impact.
     
    L'outil de travail « Orientation vers les effets et la qualité dans la conception de supports pédagogiques en éducation à l'environnement » a été rédigé en 2019 par la CEE sur la base du Collab 2019 de la CEE. Il s'agit d'un outil pour le développement de supports pédagogiques efficaces. Cet outil de travail vise à encourager la réflexion autour des questions d'impact et d'assurance qualité. Il fournit une sélection de questions, d'outils et d'aides pour initier et soutenir le processus de travail individuel. Le processus est basé sur la méthode du "Design Thinking". Cette méthode permet de ne pas perdre la vision globale du projet et de se concentrer sur l'impact.
     

    Conseil et accompagnement 

    Atelier «Projekt mit Wirkung»La Fondation Mercator propose régulièrement des ateliers en allemand pour les requérants et les personnes intéressées, qui se concentrent sur la théorie et les études de cas ainsi que sur le travail sur son propre projet. Les cours sont basés sur le guide en ligne de la Fondation. Les dates des ateliers sont publiées sur le site Internet. L'inscription est possible via la Fondation Mercator Suisse.
     
    Coaching entre pairsLe coaching entre pairs est également une méthode transorganisationnelle éprouvée qui permet de trouver de solutions et réponses nouvelles en matière d'orientation vers l'impact. Il est recommandé de définir conjointement les attentes et les conditions cadres du coaching entre pairs dès le début.
     
    aktualisiert am 14.12.2020
  • Comment d'autres organisations actives dans l'éducation à l'environnement ont-elles abordé l'orientation vers l'impact ? Quels ont été les défis concrets et comment les ont-elles relevés ?
    Vous trouverez ici des réponses à ces questions, sur la base d'exemples concrets. 

    Bonnes pratiques

    SILVIVA

    Etre au contact de la nature a un effet bénéfique sur notre développement cognitif, physique, psychique et social. Apprendre au contact de son environnement réel renforce l’acquisition de compétences-clés pour le 21ème siècle telles que la communication, la collaboration, la créativité et la compréhension des interrelations. SILVIVA  est le centre de compétence national pour l’apprentissage dans et par la nature. Ses méthodes établissent et approfondissent la relation entre l’homme et la nature, ainsi que ses valeurs à son égard. Concrètement, SILVIVA assure la formation professionnelle des pédagogues par la nature et la formation continue du personnel enseignant, élabore des activités pédagogiques en rapport avec l’éducation en vue d’un développement durable, ou s’engage pour faire d’un milieu naturel un lieu d’apprentissage pour citoyens responsables.

    Entretien avec Sabine Muster, SILVIVA, responsable de cours

    Pourquoi as-tu décidé d’aborder la question de l’orientation vers l’impact dans les cours de SILVIVA ?

    Pour moi, l’impact est essentiel et la base de mon travail de chargée de cours, parce que nous formons des multiplicateurs/trices. Donc, on a un impact à plusieurs niveaux : les personnes qui suivent nos cours doivent être capables de transmettre ce qu’ils apprennent à leurs publics. Nous voulons qu’ils/elles soient capables, en tant que multiplicateurs et multiplicatrices, de transférer les objectifs de nos cours d’une certaine manière, allant dans le sens de notre mission : amener les participant·e·s à leurs formations vers une société plus durable et respectant les ressources. Le transfert et l’orientation vers l’impact sont alors le fondement de nos efforts, notre raison didactique ou pédagogique si tu veux. La difficulté, c’est de trouver les ressources en temps, en personnel et en argent pour vérifier cela. C’est une question qui nous accompagne depuis la création de nos formations.
    L’orientation vers l’impact est partie d’une motivation à l’interne. Nous voulons contribuer à une société plus durable, c’est notre vision ; nous devons par conséquent investir dans un impact à long terme. Donner un cours sans vision à long terme ne me motive pas. Par ailleurs, certains donateurs attendent qu’on formule l’impact et qu’on le vérifie. Leurs formulaires de demande de soutien vont dans ce sens ! Cela nous engage à nous poser des questions à ce sujet. Mais nous sommes ouverts à ces enjeux et nous le faisons déjà. Ce n’est donc pas un gros changement pour nous. L’impact à long terme est le moteur de nos projets et de notre formation !

    Continuer
     

    Atelier forêt de montagne

    L’Atelier forêt de montagne (AFM) propose des semaines de projet en forêt pour des jeunes entre quatorze et vingt ans. Active depuis plus de vingt-cinq ans en Suisse alémanique, la fondation a décidé de se développer en Romandie, une occasion pour elle d’approfondir ses réflexions quant à la portée de ses activités.

    Entretien avec Delphine Conus Bilat, responsable pour la Romandie auprès de l’AFM.

    Pourquoi avez-vous décidé d’aborder la question de l’orientation vers l’impact à l’Atelier forêt de montagne ?

    Cela fait de nombreuses années que la fondation se questionne sur l’impact de ses semaines de projet en forêt. Elle a développé du matériel d’accompagnement, afin de soutenir le travail manuel en forêt, ainsi que du matériel pédagogique permettant aux enseignantes et enseignants d’aborder à l’avance certaines thématiques en classe. Des questionnaires d’évaluation ont été réalisés et des formations continues de nos collaboratrices et collaborateurs sont régulièrement mises sur pied. Depuis quelques années, le programme Regi&Na soutient l’implication des jeunes dans la réalisation de repas durables durant la semaine.
    Mais plus récemment, la volonté de développer le projet en Romandie nous a encouragés à préciser notre concept pédagogique en fonction des enjeux actuels et des différents plans d’études. Nous observons un regain d’intérêt pour l’enseignement à l’extérieur, mais les conditions ne sont pas encore toutes réunies. L’idée est de travailler avec quelques enseignants sur la base de projets pilotes et de définir avec eux de quelle manière nos semaines peuvent au mieux compléter leur enseignement. Cette collaboration est stimulante pour continuer à améliorer nos pratiques et correspondre à leurs besoins.

    Continuer

     
    aktualisiert am 14.12.2020
  • Le thème de l'« impact » est caractérisé par des termes qui sont utilisés de manière différente, parfois même synonymes, selon le contexte. Le glossaire suivant est destiné à faciliter une compréhension commune des termes les plus importants et donc aussi un échange sur le thème de l'impact entre les organisations actives dans l'éducation à l'environnement.

    Termes

    Analyse des besoinsLes spécifications d'un projet découlent des résultats de l'analyse des besoins. L'objectif est de déterminer ce dont les groupes cibles ont besoin et comment leurs besoins ou demandes peuvent être satisfaits. Une analyse des besoins doit être effectuée avant qu'un projet ne soit développé ou remanié. L'analyse des besoins se penche sur les défis sociétaux, la situation concrète du groupe cible, mais il analyse également les offres et les activités déjà existantes.
    Les questions suivantes, par exemple, peuvent être formulées :
    Quel est le problème et en quoi est-il pertinent pour l'environnement/la société ?
    Que doivent apprendre les participant-e-s ?
    Existe-t-il déjà une offre similaire dans une autre institution de formation ?
    Que veulent les participant-e-s ? Quels sont leurs intérêts ? Dans quelle situation peuvent-ils mettre en œuvre les objectifs du cours ? Que peuvent-ils déjà faire ? Quelles sont possibilités d'action dont ils/elles disposent?
     
    Objectif de formationLes objectifs de formation sont des objectifs au niveau du groupe cible. Ils formulent les attentes pour le développement des participant-e-s à un programme éducatif. Dans le modèle IOOI, ils correspondent aux résultats, aux changements directs apportés dans les groupes cibles.
     
     EfficacitéLe critère d'efficacité est utilisé pour évaluer dans quelle mesure les objectifs d'impact d'un projet (les « effets ») ont été atteints ou devraient être atteints. L'efficacité décrit donc le degré de réalisation des objectifs, c'est-à-dire la mesure dans laquelle un projet peut atteindre ses objectifs d'impact.
     
     EfficienceL'efficience est une mesure de la manière dont un objectif donné est atteint. En règle générale, il s'agit du rendement d'un projet, c'est-à-dire le rapport entre les inputs et les ouputs : Combien d'efforts sont déployés pour atteindre un certain résultat ?
     
    ImpactL’impact désigne les effets indirects ou à long terme d'un projet qui peuvent découler des effets directs (les résultats). En règle générale, il s'agit de changements au niveau environnemental, social ou économique auxquels un projet contribue, mais qui dépassent la sphère d'influence du projet. Il n'y a donc pas de relation causale directe entre un projet et son effet.
     
    IndicateursLes indicateurs sont des indications quantitatives ou qualitatives permettant de mesurer et d'évaluer un phénomène qui ne peut être directement observé ou mesuré. Dans le contexte de l'évaluation de l'impact, les indicateurs sont des indices permettant de savoir si et dans quelle mesure un certain impact s'est produit : comment puis-je savoir, qu'est-ce qui me montre si j'atteins mes objectifs de résultats ?
     
    InputL'input décrit les ressources (heures de travail des collaborateurs et collaboratrices, matériel nécessaire, argent) dont un projet a besoin pour atteindre le résultat. Les inputs monétaires sont généralement reflétés dans le budget du projet.
     
    Modèle IOOIL'abréviation IOOI signifie Input - Output - Outcome - Impact. Le modèle IOOI décrit la relation entre les quatre dimensions et donc entre les activités (outputs) et les effets (outcomes et impact).
     
    ActivitésDans le modèle IOOI, les activités désignent les outputs d'un projet qui est réalisé grâce aux inputs.
     
    OutcomeOutcomes beschreiben die direkten Wirkungen eines Projektes, also die Veränderungen, die direkt bei der Zielgruppe erreicht werden (sollen). Es kann sich dabei um Veränderungen von Wissen, Einstellungen, Fähigkeiten oder auch Handlungsweisen handeln.
     
    OutputLes outcomes décrivent les effets concrets d'un projet, c'est-à-dire les changements qui sont (censés être) réalisés directement dans le groupe cible. Il peut s'agir de changements dans les savoirs, les attitudes, les compétences ou même les façons d'agir.
     
    RessourcesLes ressources sont ce qui est investi dans un projet. En d'autres termes, les inputs.
     
    EffetLes effets sont des changements directs et indirects causés par une intervention spécifique. Les effets d'un projet sont composés des objectifs de résultat et d'impact.
     
    Modèle d’impactUn modèle d'impact illustre la relation logique entre les mesures et les effets et montre ainsi quelles mesures (outputs) sont destinées à atteindre les effets souhaités (outcomes).
     
    Mesure de l'impact, analyse de l'impactLa mesure de l'impact vise à montrer si et dans quelle mesure les changements souhaités se produisent/ont eu lieu. En règle générale, l'accent est mis sur la réalisation des objectifs de résultat, puisque les objectifs d'impact dépassent la sphère d'influence du projet. L'analyse d'impact évalue si les hypothèses d'impact sur lesquelles un projet est basé sont cohérentes.
     
    Orientation sur l'impactUn projet axé sur l'impact est conçu pour avoir un impact et est planifié et mis en œuvre en conséquence. Les impacts souhaités sont formulés sous forme d'objectifs concrets, qui guident la planification des projets.
     
    Objectif d'impactLes objectifs d'impact constituent la base du travail (de projet) orienté vers l'impact. Ils comprennent la formulation d'objectifs au niveau des résultats et de l'impact. Plus les objectifs d'impact sont concrets et différenciés, plus les résultats nécessaires peuvent être déterminés efficacement.
     
    ObjectifsLes objectifs comprennent les attentes spécifiquement définies et réalisables en termes de performance (objectifs d'output) et d'effets (objectifs d'outcome et d'impact). Les objectifs doivent être formulés de manière SMART, c'est-à-dire spécifiques, mesurables, acceptés, réalistes et datés.
     
    actualisé le 14.12.2020

     

Cette page a été créée dans le cadre du 2e Collaboration Lab de la Conférence suisse de l'Education à l'environnement « Ensemble pour plus d'impact » le 16 janvier 2020. La série de manifestations intitulée « Collaboration Lab » vise à promouvoir la discussion sur le thème « Qualité et impact » ainsi que la mise en réseau des acteurs de l'éducation à l'environnement et de l'EDD. Des indications sur un soutien supplémentaire en matière de qualité et d'impact, telles que des exemples de bonnes pratiques, des outils ou du conseil, sont les bienvenues.

 

 

Contact

Christoph Frommherz
Enseignement
tel +41 31 321 00 25
email