Education en vue d’un Développement Durable (EDD) | Le portail

Journée pratique romande EDD - Programme et inscription

Les élèves, le monde, l’école
Comment l’école prend en compte le monde vu par les élèves ?

Compte-rendu en vidéo et image de la Journée par les étudiants de la HEP


Journée pratique : Worldcafé + Marché des idées
Mercredi 20 novembre 2019 / 14h15 – 18h30
HEP-BEJUNE – site de Bienne

Les jeunes se mobilisent dans la rue pour défendre le climat, la paix ou l’égalité. Ils s’engagent pour leur avenir, celui de la planète. Certain-e-s lancent des initiatives dans leur école, d’autres le souhaiteraient. Comment l’école traite-t-elle ces enjeux, quelle place laisse-t-elle aux préoccupations des élèves ? Ces mobilisations illustrent leur appartenance au monde, leur volonté d’assumer leurs responsabilités, questionnent leurs valeurs. Et si l’école donnait davantage de place aux préoccupations des élèves ? Grâce à l’EDD ? 

Ces questions ont été débattues lors de cette journée organisée par éducation21, la HEP BEJUNE, le Réseau d'écoles21 et la CIIP.

Programme

13h45   Café d’accueil, remise des documents
14h15 Ouverture officielle
14h30 Worldcafé « Café ouvert sur le monde »
17h00 -   
18h15
Marché des idées
17h30 Regard décalé de Nathalie Devantay
18h15
 
Apéritif
 

  
World café

Se retrouver autour d’une table, boire un verre, un café, discuter et débattre d’un sujet. C’est ce que la méthode participative « World café » propose. Axée autour de questions préparées et d’un tournus précis, la méthode invite les participant-e-s à échanger et à essaimer les idées en changeant de groupes.
Aborder ainsi des questions complexes conduit à l’émergence de nouvelles idées, féconde les réflexions, rapproche les acteurs et peut déboucher sur des propositions de solutions. Pour ne pas en rester aux seules idées et encourager le passage à l’action.
Notre « World café » mixera les publics présents autour de la prise en compte par l’école du monde vu par les élèves avec l’espoir que des projets soient mis en œuvre ensuite dans les établissements.

Marché des idées

L’objectif du marché est de privilégier des projets d’élèves ou d’étudiant-e-s, apprenti-e-s, des projets dont ils/elles sont les initiant-e-s et qu’ils/elles ont importés dans leur école. Une manière de voir comment leurs préoccupations ont été prises au sérieux, quels dispositifs ont été mis en œuvre, comment ils/elles se sont investis et quels ont été leurs apprentissages.
Des stands sont prévus pour présenter les projets, parmi lesquels : la consommation, un bureau d’idées, le climat, le droit d’aller à l’école, ou la grève du silence. Vous avez connaissances d’initiatives d’élèves ? Merci de prendre contact avec les organisateurs.

Regard décalé

Face à une thématique complexe, la tentation est grande de renforcer quelque acquis, de s’appuyer sur ses certitudes, de se perdre dans des convictions ou des recettes du passé. Même si du passé tout n’est pas à jeter, loin s’en faut ! Nous avons proposé à une humoriste romande, Nathalie Devantay, de nous observer, de nous écouter, de déceler nos éventuelles incohérences, incertitudes et de nous donner en retour son regard décalé sur les débats et les échanges de l’après-midi.