Education en vue d’un Développement Durable (EDD) | Le portail

Convaincre avec des arguments

« Grâce au débat, j’aimerais encourager l’éducation à la citoyenneté et renforcer les capacités de communication des apprentis. » C'est la devise de Hannes Tschäppeler, enseignant d’allemand à l’école de commerce de Bâle. Avec le soutien de Manuel Rölli de l'organisation YES, ils ont introduit le sujet en classe et les candidat-e-s à la maturité professionnelle commerciale ont répondu avec une belle implication et démontré leur talent.

« Je suis un ancien collaborateur de La jeunesse débat, à peine plus âgé que vous. Donc, ne vous donnez pas la peine de me vouvoyer, ce serait bizarre pour tout le monde ». Manuel Rölli sait comment s’adresser aux apprenti-e-s. Il leur demande d’abord de se mettre en cercle et de se lancer une balle. Pour réussir à l’attraper, il leur dit de respecter certains points très utiles lorsqu’on débat : être attentif, garder un contact visuel, utiliser les arguments de manière ciblée et choisir une formulation qui ne soit ni trop faible ni trop forte.

« Débattre, c'est comme lancer une balle et l'attraper »

Il rappelle que les débats qui ont lieu dans le cadre de leur programme suivent un schéma bien précis. Les partisan-e-s et les opposant-e-s sont toujours par groupes de deux à une table. Les quatre débatteurs ont deux minutes à disposition lors du premier tour pour exposer leur point de vue. Ensuite, ils discutent librement pendant 12 minutes. Durant le dernier tour, tous résument leur point de vue pendant une minute. Après, le débat est évalué selon les critères suivants : qu’en est-il des connaissances sur le sujet, de la capacité d’élocution, de dialogue et de conviction des débatteurs ?

Continuer

Liens

La Jeunesse débat

YES

 

 

 

 

Contact

Christoph Frommherz
tel +41 31 321 00 25
email