Education en vue d’un Développement Durable (EDD) | Le portail

Rendez-vous hebdomadaire en forêt

L'école enfantine de Orselina retrouve la forêt par n'importe quel temps © Lara Bonetti

« Tous les mardis matin, nous allons dehors, respirons de l’air frais et nous retrouvons dans un lieu magique : cela nous fait beaucoup de bien ! » C’est ainsi que Tiziana Sciaroni, enseignante du cycle 1 et Lara Bonetti, enseignante spécialisée, racontent leur expérience en étroit contact avec la forêt.

Depuis deux ans, enfants, parents et enseignantes vivent une expérience enrichissante. Pendant la première année, Tiziana a été accompagnée par Silvia Bernasconi, éducatrice en environnement, qui sortait en forêt avec elle à raison d’une fois par mois. Pour toutes les autres sorties, elle a décidé d’impliquer les parents. Par exemple, après une chute de neige et grâce aux connaissances d’un père chasseur, les enfants ont pu s’initier à la reconnaissance des empreintes d’animaux.

« Tous les mardis matin, nous allons dehors, respirons de l’air frais et nous retrouvons dans un lieu magique : cela nous fait beaucoup de bien ! »
 

Au cours de la deuxième année, la classe a accueilli trois enfants ayant des besoins éducatifs spéciaux, accompagnés de leur enseignante spécialisée Lara Bonetti. Compte tenu de ce nouveau contexte, l’implication des parents a alors été différente. Ils ont été invités à, d’une part, préparer le goûter du mardi, et, d’autre part, à participer aux sorties. L’enthousiasme ainsi généré s’est soldé par ces quelques mots, rapportés par les parents à la fin de l’année scolaire : cohésion, opportunités et bien-être.

Des enfants responsabilisés
Les réticences à sortir avec la classe se sont vite dissipées, grâce à la collaboration des enfants qui ont compris l’importance des règles comme : « Je respecte les limites », car dans les bois, il n’y a ni clôtures ni murs, « Je réponds à l’appel », quand retentit le hurlement du loup, signal qui indique que chacun doit revenir auprès du groupe, et « Je respecte l’environnement » qui, visite après visite, leur est devenu plus familier.

«Les réticences à sortir se sont vite dissipées, grâce à la collaboration des enfants qui ont compris l’importance des règles»

Grâce à cette possibilité de sortir et de découvrir un nouvel environnement, l’enfant apprend à être libre et à se débrouiller seul, à courir et à crier sans réserve. Les enfants, en particulier ceux qui ont un tempérament vif, peuvent ainsi satisfaire leur besoin de mouvement. Mais la créativité est également stimulée par les matériaux non structurés que la nature offre. Le contact avec la nature révèle un monde de découvertes infinies, où c’est la nature elle-même qui enseigne.

Contact

Roger Welti  
Comunication
tel +41 91 785 00 23
email